La fin de ce blog

NOUVEAU SITE OU ME RETROUVER 

samia-aissaoui.com

J’ai crée ce blog début 2014 sans savoir vraiment pourquoi? 
J’ai commencé à l’alimenter au fur et à mesure du temps d’articles qui m’inspiraient, jusqu’à devenir un outil professionnel de communication.  
Aujourd’hui une page se tourne vers une nouvelle aventure. 
C’est la fin d’un voyage qui m’a amené à l’intérieur de moi. 
Un autre voyage commence celui de l’Un – Connu, celui d’une présence plus incarnée. 

Je voulais remercier toutes les personnes que j’ai rencontre sur mon chemin qui ont participé à cette éclosion. 

Ceux qui ont participé à mes accompagnements qui m’ont servi de miroir pour me découvrir
Ceux qui ont juste croisé mon chemin le temps d’un arrêt… 

Quelle épopée merveilleuse et fascinante…

Vous êtes tous dans mon coeur puisque vous être moi. Je vous ai crée dans mon champ comme vous m’avez crée dans le votre pour vivre cette merveilleuse aventure humaine. 

Si l’aventure s’arrête là pour l’Art Eveil, une autre démarre avec le site samia-aissaoui.com

La matière – clés de la création

La matière – clés de la création


Cette structure a été reçue en mars 2014, elle représente les 3 matrices, individuelle, terrestre et universelle. Toutes les 3 interconnectées 

 

Lorsque tout s’est effondré, j’ai dû traverser toute la densité matière  ou était engrammé  tous mes conditionnements, identifications et croyances. Chaque jour une vague prête à se décharger. J’ai déprogrammé la structure identitaire de mon père ainsi que celle de ma mère, élagué toutes mes peurs bloquées dans l’émotionnel, traduit toutes mes pensées dans ma conscience, qui me polluaient mon quotidien.  C’était ardu mais oh combien fascinant!!!.

Lorsque j’ai touché la blessure de rejet/séparation, dernier frein à l’unification intérieure, j’ai vu que je fusionnais avec ma matière. Ce champ matriciel du Tout se déployer enfin devant moi. C’est  ce champ que je visualisais depuis un moment, cette énorme masse noire translucide d’ou émergent les créations.

J’avais déjà écris sur ce champ noir qui n’est autre notre matrice Mère.

Depuis décembre, démarrage de ce processus,  j’ai vu mon champ extérieur se refermer vers l’intérieur annonçant cette épopée qui s’avérerait d’une intensité extrême.  C’est comme le jour qui laisse la place à la nuit, » la nuit noire de l’âme ». Depuis tout s’est évidé laissant un vide d’abord,  jusqu’à ce qu’à la fusion avec la matière. C’est lorsque j’ai touché cette matière que j’ai vu ce Tout émerger, la matière me dévoilant enfin ses secrets.

C’est à partir de ce champ matière matriciel que nous avons accès à tous les codes de la création. Ils sont disponibles en nous dans notre matière, dans notre chaire, dans le noyau de la cellule. J’ai eu une vision de la manifestation, des molécules qui s’agglutinaient faisant apparaitre une vibration. La forme se construit à partir des molécules (encodage) et de La pensée qui projette modélisant ainsi notre monde.

Lorsque vous créer un objet, une société, un voyage etc. c’ est d’abord un agglomérat de molécules sous forme d’une information qui jaillit de la matrice, puis  la pensée élabore la forme projetant dans la réalité.

Lorsque nos cellules s’ouvrent vers l’infiniment petit nous avons accès à ce Total potentiel humain divin.

Les organes d’essence sont les révélateurs de ces codes. Et c’est à partir de ça que notre réalité se vit. Je suis en train de sentir tout le fonctionnement  de ces données passionnantes qui me montrent notre pouvoir de tout changer en nous.

Nous avons aujourd’hui 2 façons de créer :

  • Dans la dualité assujettie au programme mémoires passées et projections futures, limitée par une structure de survie, extérieur à la matrice
  • Dans l’Unité intégration de la matrice/vacuité, accès au tout, avec une projection à partir du présent, ou vibre la Vie, fusion avec la matrice

Je donnerai plus de détail dans les prochains ateliers.

Samia Aïssaoui

Tous droits réservés. Vous pouvez partager cet article dans son intégralité, sans coupure, en précisant le nom de l’auteure et l’adresse du site.

Merveilleuse Création

Merveilleuse Création

La vie est surprenante. Je regarde toutes mes créations, elles sont parfaites même lorsqu’elles ne le sont pas. Le divin ne fait pas de différence entre le beau ou le laid, c’est notre perception qui sectorise.

Ces créations quotidiennement ont provoqué en moi de la frustration, de la colère, des peurs, etc. elles sont pourtant toutes merveilleuses parce qu’elles sont chargées d’un message me montrant ou j’en suis quotidiennement.

Chaque chose que je lis, chaque parole que j’entends, chaque personne que je rencontre vient me délivrer une missive. C’est çà être Créateur. C’est regarder son monde extérieur et se délecter de ce qui se vit intérieurement ce reflet de moi-même.

J’ajuste ma vie selon ce qui se dévoile en accueillant cette beauté et ce merveilleux pur chef d’oeuvre du Divin. C’est le Vivant en moi qui s’amuse encore à me montrer encore mes imperfections, même si je peste encore, avec le temps je les regarde avec tendresse. Je ne suis pas parfaite, et je commence à aimer cela parce que j’intégré cette mère bienveillance pour moi et j’apprécie toute cette incarnation qui est mienne.

Samia Aïssaoui

Tous droits réservés. Vous pouvez partager cet article dans son intégralité, sans coupure, en précisant le nom de l’auteure et l’adresse du site.

L’Un se présente

Ces dernières semaines j’ai ajusté mes fréquences et j’apprends à me découvrir d’avantage. C’est passionnant ce qui se passe. Si le passage a été difficile, avec le recul, je constate avec fascination le jeu de cette rencontre avec Moi-même.

Il m’arrive encore d’avoir des vagues de larmes transcendant encore plus ce passé qui se s’effiloche.
Le programme d’identifications  s’est éteint en même temps que celui de la mort, quittant l’enfermement. Il ne restait plus que des traversées de peurs du manque me rattachant encore à l’extérieur qui se délient tout doucement.  J’ai mis du temps à accepter mon vécu, mes échecs et ma situation.

Je me sens souvent entre les deux réalités.

Tout s’ajuste au fur et à mesure du temps. Chaque matin au réveil émergent parfois des peurs, parfois un état paisible, parfois trop d’électrique et de pensées. J’apprends à ressentir tout ce qui se vit en moi, laissant ces charges se fondre dans le moment. J’assimile à Etre moi-même me révélant Vivante dans l’expérience au travers de ma conscience, touchant cet espace du UN.

Découvrir que rien n’existe en dehors de l’instant initialise plus d’ouverture intérieure.
Ma matrice s’est totalement révélée ou baignent des images d’un potentiel ouvert. J’apprends une nouvelle façon de manifester. Elle émerge juste.

Les longues marches en forêt, l’écriture et le dessin ont été  les  moyens de communiquer avec cette présence en moi. Elle me parlait au travers des codes que je posais sur papier les retraduisant dans le temps. C’est cette expression qui m’a aidé de défaire ce passée et de vivre cette traversée.

Le coeur s’ouvre encore et encore… Je cherchais à m’aimer et je m’aime enfin.  C’était cette perception mental qui me fourvoyait. Lorsque je réalisais que le mental n’était qu’un programme de la conscience, tout devenait plus clair. Tout est déjà en moi,  plus rien à chercher, à comprendre ou encore à contrôler. Tout est La En MOI et cela s’impregne enfin!

Les vagues qui arrivent laissent la place à une emanation d’amour dans tout mon corps.
La paix et la joie lorsqu’elles s’installent, n’ont pas la même saveur.

La stabilité s’amorce. Si durant les derniers mois j’avais des désirs de mourir depuis quelques jours c’est l’envie de vivre qui jaillit.

Je suis l’Un, Je suis le Tout, Je suis le monde que je crée…

Belle et douce fleur

« L’onde de l’amour pétille en dedans
Elle inonde le coeur de toute sa beauté illuminant chaque parcelle cellulaire.
Chante ton âme belle et douce fleur
Regarde ce rayonnement qui pulse depuis ta profondeur
Tu as tout reçu, tu as tout en toi.
Va faire de ton chemin un partage qui sera honoré comme tu honores la Vie qui se propage en toi.
Sert ta beauté, ta délicatesse, ta douceur qui émergent portant en toi l’attraction de ce que tu crées.
Oeuvre à t’aimer pleinement et entièrement.
Déchire le dernier voile du coeur pour laisser entrer le pur amour.
Pose ta main sur ce coeur et honores toi de ce parcours intense.
Les cadeaux sont la en Présence.
Tu n’as qu’a te servir ».
Samia Aïssaoui